Menu
RSS
A+ A A-

Actualité du prix du cuivre

Les cours du cuivre et les métaux industriels ont étincelé en 2016

Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) se sont envolés cette année, atteignant des sommets en novembre grâce à la promesse d'investissements massifs dans les infrastructures en Chine et aux Etats-Unis.

"Un alignement parfait de facteurs encourageants a dopé les prix des métaux de base depuis la fin du mois d'octobre", a expliqué Robindranath Bhar, analyste chez Société Générale.

Ils ont au final tous affiché de solides progressions sur l'ensemble de l'année, d'autour 10% pour l'aluminium et le plomb à 45% pour l'étain et même 55% pour le zinc, en passant par 15% pour le nickel et 16% pour le cuivre.


Lire la suite...

Le cours du cuivre en difficulté face à une hausse des réserves

Le cours du cuivre a fortement reculé, atteignant 5.655,50 dollars la tonne mardi, à son plus bas niveau depuis deux semaines.

"Les réserves de cuivre du LME ont décollé de 44%, ce qui représente 94.000 tonnes, depuis le début de la semaine. Cela semble indiquer qu'en Chine, la demande est en baisse, et la production en hausse", a analysé Commerzbank.


Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5660 dollars vendredi à 12H50 GMT, contre 5.826,50 dollars le vendredi précédent à 12H40 GMT.


Lire la suite...

Cours du Cuivre: le déficit se résorbe

Le cours du cuivre a atteint jeudi 5419,50 dollars la tonne, au plus bas depuis un mois.

Le déficit de l'offre de cuivre sur le marché mondial qui avait été signalé par le Groupe international d'étude du cuivre (ICSG) a graduellement diminué. La Chine a acheté beaucoup moins de cuivre au deuxième semestre qu'au premier", ont signalé les analystes de Commerzbank.


Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5498 dollars vendredi à 12H50 GMT, contre 5660 dollars le vendredi précédent à 12H50 GMT.


Lire la suite...

La forte demande chinoise stabilise les prix du cuivre

Le cours du cuivre se stabilise, après avoir atteint fin novembre son plus haut niveau en un an et demi.

"L'activité en Chine défie toutes les attentes, et l'indice PMI du pays le prouve, ce qui bénéficie au cuivre. Tant que la demande chinoise reste solide, il n'y a pas de risque d'une baisse brusque des prix du cuivre", ont jugé les analystes de Barclays.


Sur le LME, le cours de la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5826,50 dollars vendredi à 12H40 GMT, contre 5757 dollars le vendredi précédent à 12H25 GMT.


Lire la suite...